Direction des services départementaux Education Nationale 78

Accueil > Classe 3 GS > Sortie au musée de l’air et de l’espace, classe 3 MS/GS (31-01-2014)

Sortie au musée de l’air et de l’espace, classe 3 MS/GS (31-01-2014)

jeudi 29 mai 2014 par Jean-Louis Alaux


Le musée de l’Air et de l’Espace occupe l’ancienne aérogare de l’aéroport du Bourget. Il retrace deux siècles
de conquête de l’air et de l’espace, des premières machines de bois et de toile jusqu’aux engins spaciaux.

Le Fouga Magister, emblème du musée et de la Patrouille de France.

 

LES DEBUTS DE L’AVIATION

Montgolfière de Pilâtre de Rozier (France). Le 21 novembre 1783, pour la première
fois, deux hommes, Pilâtre de Rozier et le marquis d’Arlandes voyagent dans les
airs. Le ballon est gonflé à l’air chaud.

La barque ailée de Le Bris (France). Ce planeur à ailes mobiles, décollait d’ une charette tractée par des
chevaux lancés au galop.

Planeur Lilienthal (Allemagne). Entre 1891 et 1896, il réalise 2000 vols planés en s’élançant du haut d’une
colline. Il pouvait planer jusqu’à 300m. Suspendu entre les ailes, il pilotait (virages, choix du point
d’atterrissage) par des mouvements du corps (comme avec les deltaplanes pendulaires contemporains).
Décollages et atterrissages se faisaient en courant.


L’Eole (France, 1890). Clément Ader est le premier homme à avoir décollé grâce à la puissance d’un moteur
à vapeur. L’Eole, inspirée de la chauve-souris vola sur 50 m au ras du sol.

Vuia n°1 (1906). Quadricycle à voilure en forme de chauve-souris de l’ingénieur roumain Trajan Vuia. Celui-ci
réussit à décoller à 1 m du sol sur une distance de 12 m grâce à un moteur à vapeur modifié.

Astra-Wright Type BB (USA/France, 1919). Copie française du modèle B développé par les frères Wright aux
USA.

Demoiselle type 20 de Santos-Dumont (France). C’est le premier aéroplane populaire. Il a été construit à
plus de 100 exemplaires.

Levasseur Antoinette (France, 1906). Aéroplane le plus populaire de l’époque, construit à plus de 80
exemplaires entre 1908 et 1912.

Blériot XI (France). C’est avec ce type d’appareil que Blériot a traversé la Manche en 1909.

Nieuport 2 N (France 1911). Il bat tous les records de vitesse de l’époque.

Morane-Saulnier type G (France 1912). C’est sur un appareil similaire que Roland Garros traversa la
Méditerranée en 1913.


LES AVIONS DE LA GUERRE 1914-1918


Cerf-volant d’observation Saconney

Voisin La5 B2

Caudron G4 (France, 1915). Premier bimoteur de combat, il sera utilisé tout au long de la guerre. (bombardier)

Breguet XIV (France 1917). Avion de reconnaissance puis de bombardement. Après la guerre, il participera
à l’épopée de l’aéropostale.

Spad VII Le vieux Charles de Guynemer

Pfalz D.XII (Allemagne, 1918).

De Havilland DH-9 (Angleterre, 1917). Bombardier.

Junkers J9 (Allemagne 1918). Premier chasseur entièrement métallique.


Nacelle du dirigeable Zeppelin, ballon à hydrogène allemand comportant 3 moteurs, 2 mitrailleuses...


LES AVIONS DE L’ENTRE-DEUX- GUERRES


Breguet 19 T.F. Super bidon baptisé ’’Point d’interrogation’’( France, 1928). Premier vol
Paris-New York (1930)
.

De Havilland DH 89 A "Dragon rapide" (Grande Bretagne, 1934). Il pouvait transporter 6
passagers

Caudron Simoun C.630

Planeur DFS108-14 Shuleleiter SG38 caréné (Allemagne, 1944). Récupéré en Allemagne,
il a été affecté à l’aéro-club de Fiers de l’Orne.
Potez 53, vainqueur de la coupe Deutch de la Meurthe en 1933.


LES AVIONS DE LA GUERRE 1939-1945


Supermarine Spitfire MK XVI (Grande-Bretagne). Cet avion de chasse s’illustra lors de la
bataille d’Angleterre.

Heinkel HE 111 (Allemagne). Bombardier.

Douglas C-47 Skytrain (USA). Utilisé pour le transport ou les parachutages, C’est la version militaire du
DC-3.


LES VOILURES TOURNANTES : autogires et hélicoptères


Deux autogires : SNCASE C.302 à l’avant et La Cierva C8L-II, à l’arrière.
L’autogire est tracté par une hélice, le rotor moulinant dans l’air assure la sustentation. Il ne décolle ni n’atterrit
verticalement et ne peut voler en vol stationnaire.

La Cierva C.8L-II (grand-Bretagne, 1928).

SNCASE C.302 (France, 1940). Autogire.

Oemichen N°6 (France, 1935). Hélicostat à sustentation mixte : rotor et ballon.

Pescara 2F (1931). Le marquis Paleras-Pescara réussit en 1924 le premier km en hélicoptère, en ligne droite.

Hélicoptère Renard, (France, vers 1903). Charles Renard conçoit plusieurs machines. Même si aucune n’a
décollé (manque de puissance du moteur), les brefs soulèvements obtenus lui permirent d’approfondir ses
calculs sur la portance et la résistance de l’air.

                                         

Sikorsky H-34 A (Etats-Unis, 1954). Hélicoptère de lutte anti-sous-marine, de transport et d’évacuation sanitaire.

Piasecki HUP-2 Retriever (Etats-Unis, 1952). Hélicoptère de sauvetage en mer utilisé par la Marine nationale.

SNCASE SE 3130 Alouette II (France). Premier hélicoptère au monde avec une turbine à gaz. C’était un
hélicoptère léger et polyvalent, qui a été utilisé utilisé dans plus de 80 pays.

Alouette III de la Gendarmerie de haute montagne de Chamonix. Elle permit de sauver des milliers de vies en
32 ans de service. Elle arriva au Bourget en 2007.

SUD-AVIATION S.E 3210.01 "Super frelon" (France, 1962). Il bat plusieurs records de vitesse. Il équipe de
nombreuses unités françaises et étrangères.


LA CONQUETE SPATIALE


Le hall présente l’histoire de l’aventure spatiale, les premières fusées françaises, les applications des satellites,
le transport spatial, l’homme dans l’espace, la conquête de la Lune, les missiles de la force de dissuasion
française (missiles du plateau d’Albion).

Spoutnik 1 (URSS, 1957). Premier satellite lancé dans l’espace. C’est le début de la conquête de l’espace.

Plus tard, les satellites auront de multiples applications.

Vaisseau Vostok 1 (URSS, 1961). Premier homme dans l’espace, Youri Gagarine fera le tour de la Terre.

Lunokhod 1 (URSS, 1970). Véhicule lunaire électrique télépiloté depuis la Terre.


LES DEBUTS DES AVIONS A REACTION 


SO 6000 Triton de SNCASO (France, 1949). Premier prototype à réaction français (au premier plan). 

Leduc 010 (France, 1949—). Largué depuis un avion porteur, il fut le premier avion à tuyère thermopropulsive. 

Leduc 022 (France, 1956)

SNECMA C400 P-2 " Atar volant " (France, 1957). Décollage vertical.
Appareil expérimental dépourvu de voilure et équipé d’ un turboréacteur.


LES AVIONS DE CHASSE DE L’ARMEE DE L’AIR


Griffon II de Nord-Aviation (France 1953), au deuxième plan. Chasseur équipé d’un statoréacteur.

SNCASO SO 9000 " Trident " (France, 1953).

Dassaut Mystère IV (France 1952)

Dassault MD 450 Ouragan (France, 1954). Premier chasseur à réaction français.

Cockpit d’un Fouga Magister CM 170 (France).

Republic F84 Thunderjet (USA, 1946)

Dassault Mirage III V01 (France, 1965). Avion à décollage et atterrissage verticaux. Il est équipé de réacteurs
de sustentation pour le vol stationnaire et d’un réacteur classique pour le vol normal. Il atteint la vitesse de
Mach 2. Le Mirage III est un avion de combat qui a été utilisé par 21 pays.

Dassault Mirage 2000 (France,1978). Avion de chasse utilisé dans l’Armée de l’air.


CONCORDE

Concorde 001 (1969). L’avion des essais (au 2ème plan)
Concorde Sierra Delta. Le premier avion commercial supersonique (au premier plan).

Train d’atterrissage et réacteurs du Concorde.

Fusée Ariane 1 (Europe). Premier lancement en décembre 1979 depuis Kourou.
Boeing 747 (USA).

Boeing 747 (USA)

Un beau musée que l’on pourra revenir visiter en famille. L’entrée est gratuite.


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Ecole maternelle Célestin Freinet (académie de Versailles)
Directeur de publication : Mme Boucher Martine, IEN